LE SYSTEME PARTISAN BURKINABE POST-INSURRECTION

Résumé 

L’article examine dans une perspective analytique la reconfiguration du système de partis politiques à la suite de la chute du régime de Blaise Compaoré lors du mouvement insurrectionnel d’octobre 2014. Ce travail, sur la base d’une analyse documentaire et de l’observation de la scène politique nationale, adopte une démarche compréhensive et comparative. Est-ce que nous assistons à la reproduction d’un système de parti dominant comme ce fut le cas avec le CDP, ancien parti au pouvoir ? C’est le lieu d’analyser aussi la structure interne des partis politiques que la dynamique des relations qu’ils entretiennent avec la chute du régime Compaoré.

Mots-clés : Partis politiques, système partisan, démocratie, élites, gouvernance, société civile, régime politique, néo-patrimonialisme, clientélisme, réseau.

Kouléga Julien NATIELSE

Docteur en science politique, enseignant-chercheur à l’Université Thomas SANKARA Directeur adjoint de l’Institut de formation ouverte et à distance (IFOAD/UO2) Chercheur associé au Laboratoire les Afriques dans le Monde (LAM) de l’Institut d’études politiques (IEP) et de l’Université Bordeaux IV Montesquieu Membre du Centre pour la gouvernance démocratique (CGD) au Burkina Faso

Laisser un commentaire