Quelle politique fiscale pour impulser le développement du marché financier régional de l’UEMOA ?

L‘entrée en vigueur de l’UEMOA a impliqué la libre circulation des capitaux y compris la liberté de prise de participation, d’émission et de placement de titres sur un marché financier intégré regroupant huit États membres partageant la même monnaie, le FCFA ainsi que la même langue, le français, à l’exception d’un seul État lusophone, la Guinée Bissau. L’étape la plus importante vers le développement du marché financier intégré a été la création le 16 septembre 1998 de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM), institution commune aux huit États membres de l’UEMOA. Une telle institution devrait contribuer au renforcement et à la diversification du secteur financier en suppléant à l’insuffisance des ressources longues adaptées au financement de la production et de l’investissement.
(…)

Mohamed DIEYE

Expert Fiscal Agréé Docteur en Droit des Affaires (option Droit Fiscal)

Laisser un commentaire